Virus du papillome humain et son rôle dans les cancers de la tête et du cou

Le virus du papillome humain (VPH) est une infection transmise sexuellement reconnue maintenant comme facteur dans la formation des cancers de l’oropharynx.  Il est estimé que 20% à 25% des cancers de la tête et du cou sont présentement attribuables au VPH.  Êtes-vous protégé ?

Version PDF


Association d'oto-rhino-laryngologie et de chirurgie cervico-faciale du Québec
© 2017, Association d'oto-rhino-laryngologie et de chirurgie cervico-faciale du Québec
Tous droits réservés  |  Conditions d'utilisation | Crédits