Otoplastie

La protubérance des oreilles

Pour un enfant, avoir les oreilles «décollées» ou en «portes de grange» signifie souvent être ridiculisé, abaissé, rejeté, et peut entraîner une perte de l’estime de soi. Cette malformation des oreilles, bien qu’elle n’entraîne aucune complication d’ordre médical, peut avoir des effets négatifs sur le développement psychologique des enfants. Affublés d’oreilles trop proéminentes, ils font bien souvent l’objet de railleries et de sarcasmes, particulièrement de la part des autres enfants qui fréquentent la garderie ou l’école.

Ce problème peut facilement être corrigé par une intervention chirurgicale mineure. Dans 85% des cas, la proéminence de l’oreille est due à une malformation congénitale qui fait en sorte que la courbure du pavillon de l’oreille ne se replie pas vers l’arrière, ce qui donne l’impression que l’oreille est «décollée» du crâne. Ce problème peut s’accompagner d’une hypertrophie ou d’une croissance excessive de la conque de l’oreille. La conque est la cavité de l’oreille externe qui mène au conduit auditif. Mais dans ces deux cas, l’intervention chirurgicale demeure bénigne.

L’intervention se fait habituellement à l’hôpital ou parfois à la clinique médicale du médecin. L’opération dure environ une vingtaine de minutes par oreille et se fait sous anesthésie générale ou locale, selon l’âge de l’enfant ou d’autres indications médicales. Il faut discuter du choix de l’anesthésie avec votre médecin.

La procédure chirurgicale consiste à reformer cette courbure manquante et à ramener la conque plus proche au crâne. Après une incision de la peau derrière le pavillon de l’oreille, le chirurgien fera de petites incisions (hachurer) sur la surface externe du cartilage de l’oreille de manière à briser la couche élastique. Ce faisant, l’oreille se recourbe naturellement de l’autre côté ou vers le crâne et prend une forme plus normale. Des sutures sur le cartilage peuvent être utilisées par certains chirurgiens pour renforcer ou pour remplacer les incisions du cartilage. Dans le cas d’hypertrophie de la conque, le chirurgien enlève une partie du cartilage ou fait des sutures pour corriger cette imperfection.

Après cette intervention, le médecin placera un bandage légèrement compressif sur la tête de l’enfant pour éviter que des hématomes, qui sont des accumulations de sang dans les tissus, ne se développent. Les hématomes constituent le principal risque dans ce genre d’opération. Ce bandage devra être gardé en place durant trois à cinq jours. Par la suite, il est recommandé que l’enfant continue de porter un bandeau élastique pour le confort et pour éviter que l’oreille plie durant le sommeil.

La période après la chirurgie est peu douloureuse. L’enfant peut ressentir des douleurs légères durant la première journée suivant l’intervention. C’est normal. Ces douleurs sont facilement contrôlables par l’administration de Tempra ou de Tylenol et disparaissent après quelques jours.

Les risques associés à l’opération sont minimes lorsque la procédure est réalisée par un médecin compétent. Au Québec, les oto-rhino-laryngologistes (ORL) réalisent ce type d’intervention.

En général, les médecins attendent que l’enfant ait cinq ans avant de procéder à la correction de ses oreilles. À cet âge, le développement de l’oreille est terminé à plus de 90%. De plus, c’est l’âge où l’enfant est à la veille d’entreprendre l’école où sa vie sociale s’épanouira. Les enfants qui veulent changer d’apparence coopèrent mieux avec les professionnels de la santé et sont souvent plus satisfaits des résultats.

Certains parents hésitent à consulter un ORL pour ce problème de proéminence de l’oreille. Plusieurs croient encore que l’oreille va se replacer toute seule à l’adolescence ou plus tard. Ce n’est jamais le cas. Une intervention toute simple peut éviter bien des souffrances psychologiques aux enfants affublés d’oreilles «décollées». Cette opération se pratique également chez les adultes.


Association d'oto-rhino-laryngologie et de chirurgie cervico-faciale du Québec
© 2017, Association d'oto-rhino-laryngologie et de chirurgie cervico-faciale du Québec
Tous droits réservés  |  Conditions d'utilisation | Crédits