Surdité subite

LA SURDITÉ SUBITE: UNE URGENCE MÉDICALE

 

RÉSUMÉ
– La surdité subite se définit comme la perte d’audition d’une oreille qui survient subitement en moins de 3 jours.
– Elle est parfois accompagnée de sensation de plénitude et d’acouphène.
– Il est primordial d’obtenir un examen médical afin d’éliminer toute autre   cause de surdité et d’être rapidement orienté en ORL pour une évaluation   complète otologique et le début d’un traitement approprié.
– Il est reconnu que plus rapide est le délai entre le début de la surdité   subite et le début du traitement, meilleur est le pronostic et la   récupération de l’audition.

 

MISE EN SITUATION

Vous vous levez un matin. Vous entendez un bruit intense dans votre oreille, accompagné d’une sensation de lourdeur et d’une baisse de votre audition. Vous pouvez être atteint d’une surdité subite. Vous devez rapidement consulter un médecin!

INTRODUCTION

Une baisse d’audition rapide est une urgence de consultation médicale. Un examen otologique (examen du conduit auditif et du tympan) doit être fait rapidement par un médecin afin d’établir un diagnostic. Un traitement approprié et/ou l’orientation vers un médecin spécialiste en Oto-Rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale devra être initié.
La surdité subite neuro-sensorielle affecte annuellement près de 5 à 20 personnes par tranche de 100 000 de population, soit près de 4000 nouveaux cas par année aux USA.
Elle affecte autant les hommes que les femmes, mais très rarement les enfants.

DIAGNOSTIC

On définit la surdité subite comme étant une baisse d’audition rapide dans un délai de 72 heures ou moins. Elle affecte habituellement une seule oreille. Elle peut être accompagnée d’une sensation d’oreille pleine (dite « plénitude ») et de l’apparition d’un nouvel acouphène, soit un bourdonnement ou un sifflement dans l’oreille affectée. On rapporte que 30% à 40% des surdités subites se présentent accompagnées d’un vertige. Parfois, des maux de tête ou plus rarement une paralysie faciale et des lésions cutanées à l’oreille pourront se manifester. L’histoire d’un traumatisme physique ou sonore, d’une chirurgie à l’oreille ou d’événement antérieur de variation de l’audition seront des points importants à préciser. La surdité subite bilatérale est rarissime.

L’examen pourra éliminer la présence d’un bouchon de cérumen ou la présence d’un corps étranger dans le conduit auditif. En tel cas, le nettoyage de ce dernier corrigera la situation et l’audition sera rétablie. Une perforation accidentelle du tympan due à l’utilisation d’un coton tige (Q-Tips) ainsi que la présence d’une otite externe peuvent aussi être visualisées et traitées. Le diagnostic d’une otite séreuse secondaire à un rhume ou à une allergie (rhume des foins) pourra également être porté. Toutes ces causes sont appelées surdité de conduction et sont très souvent temporaires.

La surdité subite du nerf auditif est généralement due à une infection virale de l’oreille interne. Elle peut être permanente ou transitoire. Elle survient le plus souvent de façon spontanée. Elle peut aussi être d’origine vasculaire ou immunologique. Il est souvent difficile d’affirmer avec certitude la raison de sa présence.

Cependant, il est parfois possible d’associer la surdité subite à une fracture du crâne, à un traumatisme sonore subit (explosion, coup de fusil ou après un spectacle rock), à un barotraumatisme (plongée sous-marine ou lors d’un vol d’avion avec présence d’une otite mal guérie), à une complication de chirurgie de l’oreille moyenne (remplacement des osselets ou exérèse d’un cholestéatome), à une maladie de Ménière ou à la présence d’une tumeur bénigne du nerf auditif (neurinome acoustique).

En général, le médecin de famille ou l’urgentologue consulté vous référera en urgence à un ORL, médecin spécialiste de l’audition. Ce dernier pourra compléter l’examen otologique à l’aide d’un microscope et d’un diapason. Cet examen aidera à différencier la surdité subite neurosensorielle de la surdité dite de conduction. Par la suite, l’ORL demandera une évaluation de votre audition par l’obtention d’un audiogramme. Cet examen consiste à établir de façon précise votre niveau d’audition dans chaque oreille. On parlera de surdité subite si on retrouve une perte d’audition de 30dB dans trois fréquences consécutives de l’oreille affectée.

L’ORL pourra dans certains cas demander une résonance magnétique des conduits auditifs internes. Cet examen de radiologie est très rarement fait en urgence.

TRAITEMENT

Selon les recommandations de l’American Academy of Otolaryngology-Head and Neck Surgery Fondation (AAO-HNSF), le seul traitement reconnu et ayant démontré un avantage à son utilisation dans la surdité subite est la corticothérapie. Ce médicament (cortisone) pourra être administré en comprimés ou par injection dans l’oreille moyenne pour une durée de traitement de 7 à 21 jours.

Malgré tout, on doit garder en mémoire qu’un certain nombre de patients pourra récupérer spontanément d’une surdité subite.

PRONOSTIC

Les facteurs suivants influenceront la récupération de la surdité subite:

1. Délai: il est reconnu que plus le patient consulte rapidement, plus grandes sont ses chances d’une meilleure guérison.

2. Sévérité: Il est reconnu que plus la surdité est sévère, moins bon est le pronostic.

3. Courbe de l’audiogramme: il est reconnu que le pronostic est meilleur si la surdité prédomine sur les basses fréquences (sons graves).

4. Symptômes associés: si on exclut la plénitude et l’acouphène, la présence de vertige ou d’autres symptômes est plutôt signe de mauvais pronostic.

5. Antécédents: un âge avancé, le diabète, la prise de médicaments dits ototoxiques ainsi que les maladies cardio-vasculaires sont considérés comme des facteurs aggravants.

ÉVOLUTION

L’ORL pourra confirmer l’atteinte permanente de surdité seulement après avoir effectué un audiogramme six mois après la pose du diagnostic de surdité subite.

Bon nombre de patients connaîtra une récupération totale ou partielle de l’audition.
Cependant, même si l’audition s’améliore, un acouphène persistant peut demeurer.

Si malheureusement une surdité permanente persiste, séquelle de la surdité subite, une prothèse auditive pourra être prescrite par votre ORL. Une orientation en réadaptation auditive pourra également être une avenue le cas échéant.

CONCLUSION

La surdité subite est une urgence médicale.
C’est une maladie à connaître et à reconnaître rapidement.
Consultez un médecin sans délai pour une meilleure prise en charge.


Association d'oto-rhino-laryngologie et de chirurgie cervico-faciale du Québec
© 2017, Association d'oto-rhino-laryngologie et de chirurgie cervico-faciale du Québec
Tous droits réservés  |  Conditions d'utilisation | Crédits