Qu’est-ce que l’ORL

Qu’est-ce qu’un médecin O.R.L.?

Votre Oto-Rhino-Laryngologiste médecin et chirurgien cervico-facial est spécialisé dans les domaines suivants :

Oreille – Audition – Équilibre – Acouphène – Nez et Sinus – Respiration – Odorat – Allergie – Gorge et cou – Glandes salivaires – Thyroïde – Voix – Chirurgie Esthétique – Oreilles – Nez – Visage

Et tout cancer relié à ces régions. N’hésitez pas à le consulter!

Ce qu’il est ?

Un oto-rhino-laryngologiste – chirurgien cervico-facial est un spécialiste traitant les maladies de la tête et du cou et spécialement celles de l’oreille, du nez et de la gorge. Étymologiquement, le nom est une abréviation d’un mot plus complexe – oto-rhino-laryngologiste : d’origine grecque – oto pour oreille, rhino pour nez et laryn pour gorge.

Depuis cinquante ans, l’oto-rhino-laryngologie a débordé les cadres de l’oreille, du nez et de la gorge pour toute la région de la tête et du cou. La pratique combinée de l’oto-rhino-laryngologie et de l’ophtalmologie, c’est-à-dire du soin des yeux, demeure un apanage des plus âgés seulement. Avec l’avancement et la complexité croissante des soins médicaux, les spécialistes des dernières générations se sont entraînés dans l’une ou l’autre discipline. Récemment, les spécialistes de l’oto-rhino-laryngologie et de la tête et du cou se sont même segmentés dans des champs d’action plus précis : otologie, rhinologie, laryngologie, chirurgie esthétique de la tête et du cou, chirurgie tumorale, allergie, broncho-oesophagologie, etc.

Comment y arriver ?

Un oto-rhino-laryngologiste débute sa pratique après treize années ou plus d’études collégiales, universitaires et post-graduées. Âgé d’environ trente ans, il peut devenir associé du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Cet étudiant, homme ou femme, doit ainsi, après son collège, faire ses études médicales et compléter quatre à cinq années d’études spécialisées. Par la suite, ce médecin doit réussir un examen pour recevoir ce titre. Il peut poursuivre une ou deux années d’études additionnelles dans un champ d’action plus spécialisé.

Un oto-rhino-laryngologiste bien formé doit connaître l’anatomie, la physiologie, la biochimie, la bactériologie, la pharmacologie et la pathologie de tous les organes de son champ d’activité. En plus d’exercer les soins médicaux à son cabinet, il a la compétence de réaliser plusieurs interventions chirurgicales.

Que fait-il ?

L’oto-rhino-laryngologiste réalise de nombreuses interventions au niveau de l’oreille, du nez, des sinus, du pharynx, du larynx, de la cavité buccale, du cou, de la thyroïde et des glandes salivaires, des bronches, de l’oesophage aussi bien que la chirurgie esthétique de la tête et du cou.

Entraîné pour la chirurgie de l’oreille, il peut rétablir l’audition par la microchirurgie : soit une stapédectomie (sur le plus petit os de l’oreille moyenne) soit par d’autres opérations correctrices de la surdité. Ce spécialiste pratique aussi d’autres techniques chirurgicales pour guérir ou traiter les maladies, les infections ou les malformations congénitales.

Cette formation poussée en chirurgie cervico-faciale lui permet de pratiquer la chirurgie esthétique. Cette technique de reconstruction s’applique au nez, aux oreilles, à la mâchoire, au visage, pour améliorer ou restaurer la fonction et aussi l’apparence : greffes, lambeaux et certains matériaux synthétiques sont utilisés pour résoudre des problèmes qui ne pourraient être solutionnés par les techniques chirurgicales courantes. Certaines techniques sont aussi utilisées pour la chirurgie esthétique, comme la chirurgie des paupières et du visage, l’amélioration de la forme et de la grandeur du nez, des oreilles, l’augmentation du menton, l’élimination des rides, le camouflage des cicatrices et la transplantation des cheveux.

L’entraînement doit permettre à l’oto-rhino-laryngologiste de planifier et de pratiquer la chirurgie et le traitement des tumeurs bénignes, ainsi que les cancers de la tête et du cou par les techniques de reconstruction nécessaires pour rétablir la forme et la fonction chez ces patients.

Le soin des patients allergiques au niveau du système respiratoire supérieur est aussi reconnu comme un aspect important de l’oto-rhino-laryngologie. Utilisant les techniques modernes comme les tests immunologiques, plusieurs oto-rhino-laryngologistes ont la compétence pour soulager les symptômes chroniques de l’allergie.

Tous les oto-rhino-laryngologistes pratiquent régulièrement adénoïdectomies, amygdalectomies, arrêts du saignement nasal, chirurgies de la mastoïde ou des sinus. La plupart possèdent maintenant des équipements sophistiqués pour parfaire les tests d’audition et diagnostiquer les causes de surdité. Plusieurs traitent les problèmes du langage et de la communication, d’autres ont un intérêt plus marqué en neuro-otologie et les problèmes d’équilibre et de vertiges. Le champ d’activité d’un individu varie selon les qualifications, les tendances, les goûts et les besoins locaux. Le défi et l’étendue de la spécialité fournissent tous les choix pour le meilleur soin au malade.

PASSIONNÉ POUR LA VIE – Dr Yanick Larivée, oto-rhino-laryngologiste et chirurgie cervico-facial – Vidéo


Association d'oto-rhino-laryngologie et de chirurgie cervico-faciale du Québec
© 2017, Association d'oto-rhino-laryngologie et de chirurgie cervico-faciale du Québec
Tous droits réservés  |  Conditions d'utilisation | Crédits